La Main qui Parle !

La Main qui Parle !

Quand ta main te parle, qu’est ce qu’elle te dit? Nos maux physiques ont souvent des résonances avec des événements parfois très lointains. Ils sont alors l’occasion d’un travail de récupération et de transmutation.

Méditation effectuée le 12 novembre 2018 avec le 5 ième solide de Platon : Le Dodécaèdre

Instantanément je vois une pyramide de couleur noire bleutée étoilé. Comme un magnifique ciel de nuit. Au début l’image est très loin, puis elle se rapproche. J’entre dans cette espace. A l’intérieur, la couleur est identique mais le plafond est en forme de dôme.

(Lorsque je revois cette image aujourd’hui je pense aussitôt au Rayon noir-bleuté-étoilé qui nous relie à notre nature cosmique et permet d’aller éclairer nos zones sombres pour les transmuter.)

Dans l’instant qui suit, je suis enchainé au niveau du poignet droit par un fer accroché à un mur. J’ai déjà eu plusieurs fois des images concernant mes vie d’esclave, mais celle là est particulièrement difficile. Et je sens que dans l’expérience je bloque, je refuse de voir lorsque je comprends comment je me libère. L’expérience s’arrête. Et je me couche.

Dans ma vie d’aujourd’hui, l’idée même que je puisse être enchainée, m’est insupportable ! Et lorsque je vois des gens attaché, des poignets liés, j’ai beaucoup de mal.

Ce matin, 13 novembre je vais chez le dentiste. Et alors qu’il me parle de l’usure de mes dents, je me vois justement en train de limer des liens, comme pour les ronger, avec mes dents. Ce qui est amusant c’est que je fais partie de ces personnes, qui défont les noeuds de cordes avec leurs dents ! Et par voie de conséquence, je réalise, que si je fais physiquement avec des cordes, je le fais aussi, toujours avec mes dents (d’où l’usure), pour mes nœuds psychologiques… Mince alors !

Ensuite, c’est là que me reviens ma méditation de la veille au soir et les images qui vont avec. Je l’avais complètement oublié ! Sans aucun doute le dentiste, m’avait permis de libérer quelque chose en ayant une action physique sur mes dents…

Dans ma voiture en rentrant chez moi, je me revois enchainée, mais là contrairement à hier je peux poursuivre l’expérience. Je prends une pierre assez grosse et je me fracasse la main droite, jusqu’à ce qu’elle devienne suffisamment petite pour glisser dans le fer…. Je suis libre, mais ma main, ma pauvre main, ne s’en remettra jamais.

Dans les minutes qui suivent, je comprends alors mon accident, quasiment à l’arrêt et sur du plat ! Accident ou j’ai subit une double facture avec déplacement du poignet droit. La réduction n’a pas été bien faite et j’ai eu une fonte de l’éminence thénar. Cette fonte fait, que j’ai depuis, peu de force dans la pince. Cette fonte fait aussi que ma main (j’ai de grandes mains) peut devenir aussi étroite que mon poignet et donc glisser si on l’attache ! Dans la foulée je comprends aussi la crispassion que je peux ressentir parfois dans la main gauche et l’avant bras.

Cette expérience est une grande libération, où j’ai récupéré un nœud émotionnel, coincé dans l’espace temps, pour le transmuter…

Nos vies, si on les observe en conscience, si on accepte de vivre les expériences qu’elles nous proposent, nous donnent toutes les occasions, pour libérer ce qui doit l’être !

Nathalie Cariot

Création Web MG Records