L’observation

Développons notre capacité d’observation

Nous croyons tout voir, tout savoir. Les yeux grands ouverts, nous sommes sollicités de toutes parts par le monde qui nous entoure. Et pourtant, combien d’images nous leurrent et combien parfois notre regard nous trompe. Nous nous complaisons souvent dans le manque, alors qu’il y a Tout… Que Tout est là pour nous et que nous sommes simplement aveugles.

Aujourd’hui je t’invite à l’observation…

Qu’est ce que l’observation ?

La véritable observation est la capacité à voir les choses d’un regard toujours neuf, à appréhender la vie sans apriori, ni aucune certitude… De cet état d’être plein d’attention, les opportunités se dessinent et les solutions apparaissent…

Aujourd’hui je t’invite à l’observation…

Je te prends la main et je t’emmène dans mon jardin.
C’est un bien beau jardin tu sais, un jardin de la Terre, qui s’offre au Ciel dans une parfaite communion, tous les jours.
C’est un jardin de Joie, où se dispense mon Amour sans compter…
C’est un jardin d’Éveil, où j’y vois chaque créature, chaque arbre, chaque fleur, chaque herbe folle, chaque pierre, s’y épanouir et grandir…

Oh bien sur, les jours n’y sont pas tous identiques. Mon jardin connait également les intempéries, la pluie, le vent, les hivers rigoureux, ou les printemps pluvieux.
Mais crois tu pour autant que ses habitants, fleurs légères, insectes minuscules, timides oiseaux se disent un jour : Non !
Aujourd’hui je n’y vais pas.
Aujourd’hui je n’honore pas la Création.
Aujourd’hui je fais grève de la Vie !
Il fait trop froid, trop chaud, trop humide, ma maison est trop petite, trop grande, trop isolée. Je me sens seul, triste, désemparé. Il me manque telle chose ou telle autre…
Si au moins j’avais ça, ou ça…
Alors…

Les habitants de mon jardin ne sont pas si ingrats. Ils ne sont pas dans l’attente des si ou des alors. Ils ne complaisent pas dans le manque en ne pensant qu’à lui…
Ils se disent :
« Tiens un jour de pluie ! Les escargots y trouveront leur compte ! »
Ou bien…
« Oh, regarde ! Le soleil brille… Voilà qui plaira aux tournesols ! »
Ou encore…
« Cette jolie brume matinale n’est elle pas des plus beaux effets, lorsque qu’elle trace de délicates volutes sur le ciel encore endormi ? »
Les habitants de mon jardin voient le bien partout, où que puisse se tourner leur regard.
Les habitants de mon jardin sont dans l’acceptation, puisqu’ils ne connaissent pas le jugement.
Et surtout, les habitants de mon jardin, dans la conscience permanente qu’ils ont du moment présent, ont cette capacité naturelle à observer de la manière la plus juste et à s’adapter… Et à agir en conséquence… Et surtout à voir, au delà des masques et des apparences, les opportunités qui pointent leur nez.
Ils vivent ainsi dans la certitude qu’ils sont à la bonne place à chaque instant.

Regarde donc mon jardin, il est semblable au tien…
En lui se trouve l’essence de tous les possibles,
En lui se trouve les germes de toutes les choses…
Selon le temps, la saison,
Il t’appartient de l’observer.
D’observer ce qu’il convient de mettre en avant,
D’observer ce qu’il convient d’abandonner,
D’observer s’il convient d’attendre ou passer à l’action immédiate !

Ton jardin est donc comme le mien,
Et je dirais même plus…
Il est également semblable à celui qui se trouve dans ton cœur !
Car comme j’ai coutume de te le dire,
Je suis en Toi, tu es en Moi,
Nous Sommes, Tu Es…
Je Suis Un !

Oh je sais, parfois tu fais l’ignorant, la sourde oreille !
Parfois tu te tournes vers l’extérieur pensant y trouver de meilleures solutions.
Parfois tu cherches à faire compliqué alors que tout est si simple !
Parfois même tu vas jusqu’à te mentir, espérant te duper toi même !
Je te connais si bien tu sais…

Alors encore une fois
Et il en sera de même pour chaque jour,
Car ma patiente à ton égard est infinie,
Viens donc dans Mon Jardin,
Viens donc dans Ton Jardin.
Viens donc dans le jardin de Ton Cœur,
Là où se trouvent les réponses à toutes tes interrogations.

Je t’invite à observer
À observer le langage de ce cœur qui t’appartient.
Car chacun à le sien
Et aucun n’est pareil…
Aucun n’est mieux que l’autre
Et personne ne peut se prévaloir d’avoir raison sur quiconque…

Et sais-tu que les cœurs écoutés ont des langages qui vibrent en une symphonie commune ?
Sais-tu que les cœurs écoutés vibrent d’un Amour plus fort que les autres ?
Sais-tu que les cœurs écoutés, ont un pouvoir infini ?

Les habitants de mon jardin, fleurs, arbres, pierres, oiseaux chantants et insectes minuscules,
Le savent eux !

Aujourd’hui, je te tends la main et je t’invite,
À observer Notre jardin…
D’un regard neuf ,
Dans la certitude que les solutions à toutes choses y sont présentes…

Aujourd’hui je suis là pour te confirmer que les messages de ton cœur sont les bons…
Aujourd’hui je suis là pour de donner l’impulsion qui te manquait jusqu’alors…

Observe,
Vois ce que dit ton cœur…
Et va !
Peu importe ou le vent te même…
Sache que c’est le bon chemin !

La Source…

Nathalie Cariot, le 3 Juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Création Web MG Records